Celle qui sans cesse regardait tout autour

Une photo d'il y a deux ans.
A la même époque que maintenant, où j'impose aux miens une période de silence et de solitude à Bangkok, au moment où s'installe la saison des pluies.
Cette fois-là B. m'avait tiré de ma solitude et promis qu'à 23h ce serait plié. Ce qui fut. Un verre en passant, un peu plus loin qu'au bout de la rue.
Cette femme était venue s'assoir d'office à notre table, au bout de cette rue pleine de bars à filles et de salons de massage, où il est rare que deux hommes s'assoient seulement pour boire une bière. Elle avait aussi tenu à s'assoir sur ma moto, à dire que son frère, à Hua Hin, avait la même, et qu'elle savait conduire. Très vite elle nous appelait par nos prénoms et s'esclaffait à nos blagues, même en français. Elle avait une maison où elle faisait des fêtes, on était les bienvenus, son frère faisait des barbecues, c'était la belle vie, elle était ici pour rendre visite à une tante, quelques semaines seulement, en attendant elle venait ici... On lui avait payé une bière, en prévenant qu'on ne passerait ici que peu de temps.
Elle tournait très souvent la tête, à chercher je ne sais quoi ailleurs, en même temps. J'étais fasciné par sa cicatrice sous l'oeil - mais des cicatrices il y en avait d'autres que sa manière de rire fort et d'attraper le bras ne cachait pas. Elle s'était prêtée au jeu de l'appareil photo. J'ai plusieurs photos de face, où elle sourit, mais celle-ci me rappelle davantage l'impression du moment.

Thibaud Saintin


Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot fwzavi ?

Fil RSS des commentaires de cet article